Actualité

Orff-et-Friedlaender

C’est probablement grâce à Roland Hänßel, le fondateur de la maison « Manuspresse » à Stuttgart que Carl Orff et Johnny Friedlaender1 se sont rencontrés. Roland Hänßel, comme Carl Orff, pensait qu’il était intéressant d’associer différentes formes d’art. C’est ce qu’il s’est efforcé de mettre en oeuvre au travers de portfolios ou d’œuvres d’art bibliophiles.

A l’époque J. Friedlaender était un des peintres et artistes importants du catalogue de « Manuspresse ». M. Hänßel, qui connaissait probablement Carl Orff, a sûrement eu l’idée de réunir les deux maîtres pour créer des œuvres communes. Le résultat se manifeste par deux ouvrages :

  • « Exercies 2 » en 1965 (8 gravures et 16 esquisses musicales)
  • « Musica Poetica 3 » en 1968 (7 gravures et recherches musicales « orff-schulwerk »)

Ces deux volumes présentent une alternance de planches signées de J.Friedlaender et de partitions stylisées de Carl Orff.

Le premier recueil : « Exercices » est préfacé par Gilles Lapouge :

« La plaque de cuivre n’attendait pas que le passage et les merveilles de l’eau-forte. Elle enfermait d’autres figures ensevelies, les grimoires d’un alphabet royal que deux hommes, patiemment, remémorent.

Au soleil des sciences très anciennes, très obscures, le métal a pris des douceurs d’argile pour accueillir les empreintes du chant, ses végétations d’étincelles, ses taches d’encre et de fumée, les alluvions de la couleur des sables. Dans le délire d’un éclair, la musique a parcouru les rivages visibles – comme les nuits d’été du Nord découvrent le chiffre de la nuit.

Friedlaender et Orff, j’imagine qu’ils ont pris la route très tôt et qu’ils se connaissaient, bien avant de se reconnaître, au grand large de leurs yeux parallèles. Les voici vivants devant nous, contemporains de l’enfance et des métamorphoses. Ils unissent les lignes de leurs mains, de chaque côté du cristal noir, pour la première fois déchiffrable. »

Philippe Saccomano

1- http://johnnyfriedlaender.eu/biographie.html

2- Consultable à l’INHA 2 rue Vivienne 75002 Paris Cote : Fol Est 839

3- Consultable à la BNF Pavillon Richelieu 5 rue de Vivienne, 75002 Paris – Estampes et photographie – magasin KD- 85 -FOL support : estampe

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.